Retour à l'accueil Contact
Culture, sports et loisirs

Il y a quatre siècles, sur la place de l’église Saint-Pierre…


Pendant une semaine, du 23 au 31 mai 2015, notre esplanade s’est animée pour les répétitions et les trois représentations du spectacle vivant « L’âme de la terre ». Grâce à de superbes décors, de magnifiques costumes et de nombreux accessoires, répliques d’objets d’époque, on a vu naître sur la place Jean-Guenier une carrière d’extraction de terre, des ateliers de potiers, des étalages du marché de Bourgtheroulde, des scènes de moissons ou de lavandières sans oublier la petite noblesse locale et de ses serviteurs.

Tous ces bénévoles s'apprêtent à entrer en scène

Une équipe de 70 personnes, la plupart bénévoles, a travaillé sur ce projet pendant plusieurs mois sous la direction du metteur en scène, Joël Lefrançois, qui a mené l’écriture assisté de Thierry Grandcamp, comédien narrateur et conseillé par Mme Françoise Guilluy pour la partie historique concernant la poterie. Gérard Yon a été choisi pour la composition de la bande son et l’arrangement des chansons de ce spectacle.

01 Poterie 650

02 Poterie 650

03 Poterie 650

Que le spectacle commence...

14 Ame de la terre 650

 


L’encadrement, la logistique et le financement était assuré par la Communauté de communes de Bourgtheroulde-Infreville, avec une implication très importante du personnel, ne comptant pas ses heures de présence pour la réussite de cet événement exceptionnel. Les participants bénévoles devenaient selon leurs compétences : menuisiers, charpentiers, peintres, couturières ou simples manœuvres puis se transformaient en potiers, paysans, nobles ou religieux pour les répétitions. Les trente rôles parlés, préenregistrés en studio, furent confiés à quelques acteurs de la compagnie du Théâtre des Trois Gros mais aussi, pour la plupart, à des amateurs habitants du Roumois.

L’apparition des quatre marionnettes vivantes symbolisant les quatre éléments, habitées par le comédien Anthony Guilluy, monté sur des échasses, donnèrent une dimension mythique à cette fresque historique.

« L’âme de la Terre Antée, l’âme du Vent Borée, l’âme du Feu Salamand et celle de l’Eau Nymphéa apparaissent tour à tour au héros Pascal Lesueur, potier d’Infreville et lui donnent des indices mystérieux pour traiter au mieux le kaolin, cette terre noire à l’extraction qui devient blanche après cuisson. Malgré l’incrédulité des autres potiers, il va ainsi améliorer la qualité de ses poteries et pouvoir fabriquer une fontaine magnifique commandée par le Marquis de La Londe. »

La trame de ce spectacle fut enrichie par quelques légendes ou anecdotes
puisées dans notre histoire locale et théâtralisées avec humour par Joël Lefrançois

06 Poterie 650
12 Poteries 350
 
11 Poteries 350

07 Poterie 650

14 Poteries 350

 
15 Poteries 350
Ame de la terre 105 650

Magnifique aventure humaine pour les participants au projet prêts à recommencer ! Magnifique spectacle pour les 1.200 personnes qui ont assisté aux représentations ! Merci aux élus qui ont permis que cet événement culturel prenne vie dans notre secteur rural.

Comme aurait pu dire Pascal Lesueur, ce potier avant-gardiste :

« Il faut que nous fassions vivre notre Roumois ! »

[ Haut de page ]
Conception et hébergement WSF